La SEEPH, encore plus simplement connu sous le nom de semaine du handicap, est une semaine organisée dans toute la France. Elle a lieu chaque année depuis 1996 grâce à LADAPT, une association reconnue d’utilité publique qui oeuvre pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

Cette nouvelle édition aura lieu du 14 au 20 novembre 2016.
Pour en savoir plus sur la semaine du handicap à venir, cliquer ici

Au début, l’objectif était de collecter les offres d’emploi. Par la suite, il a été de sensibiliser et mobiliser autour de l’emploi des travailleurs en situation de handicap entre autres pour lutter contre les discriminations.

Pourquoi une semaine sur le handicap et l’emploi ?

Aujourd’hui:

  • le taux de chômage est plus conséquent chez les personnes en situation de handicap que celui des personnes dites « valides » ,
  • 45% des demandeurs d’emploi handicapés ont 50 ans ou plus, cette tranche d’âge étant peu favorisée en raison de l’approche de l’âge de la retraite (aujourd’hui entre 60 et 62 ans).
  • Etc.

Toutefois, des progrès ont été faits notamment depuis la loi du 11 février 2005 (pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées) qui ré-affirme l’obligation de 6% de travailleurs en situation de handicap au sein des entreprises et collectivités.

Nous avons pu assister au fil des années à:

emploi personne en situation de handicap

  • l’augmentation du nombre de travailleurs en situation de handicap en activité,
  • une meilleure reconnaissance du handicap et de son respect,
  • une meilleure accessibilité des lieux et postes de travail.

L’accès et les conditions pour exercer un métier malgré son handicap sont meilleures tout comme pour étudier et obtenir un diplôme.
En effet, les écoles sont de plus en plus accessibles, elles accueillent de plus en plus d’élèves en situation de handicap ainsi que des professeurs formés, davantage de formations sont proposées dans le supérieur, etc.

Devant ces améliorations, nous nous devons de maintenir nos efforts grâce aux divers moyens d’action : réunions d’informations, jobdating, des forums pour l’emploi des personnes en situation de handicap, des formations et des sensibilisations aux handicaps réalisées par les entreprises elles-mêmes, les collectivités ou les associations. Cette liste n’est pas exhaustive.

L’obligation d’emploi de 6% de travailleurs en situation de handicap (OETH)

A l’heure actuelle, pour favoriser le recrutement et le maintien dans l’emploi, il existe:

– L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (ou AGEFIPH) qui concerne les entreprises privées,

– Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique ( ou FIPHFP).

Chacune de ces deux entités propose des aides vis-à-vis du travail des personnes en situation de handicap.

En-dehors de l’emploi de personnes en situation de handicap, il est possible de s’acquitter de son obligation d’emploi (en tout ou partie) soit :

Rubixcube handicap

  • en accueillant en stage, ou pour des périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP), des personnes en situation de handicap,
  • en passant des contrats (prestations, sous-traitance, etc.) avec le secteur dit protégé, ou avec des travailleurs indépendants handicapés reconnus bénéficiaires de l’obligation d’emploi,
  • en appliquant un accord collectif en faveur des travailleurs handicapés,
  • en versant une contribution financière annuelle à l’AGEFIPH ou FIPHFP,
  • en réalisant certaines autres dépenses prévues par le Code du travail et donnant lieu au calcul d’unités déductibles (aménagement d’un poste de travail, sensibilisations, etc.)

Toute entreprise qui entre dans le champ de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, soit au moment de sa création, soit en raison de l’accroissement de son effectif, dispose d’un délai de trois ans à compter de cette date pour se mettre en conformité avec cette obligation.

Pour obtenir davantage d’informations, vous pouvez vous référer au site de l’AGEFIPH (cliquer ici), au site du FIPHFP (Cliquer ici) et à la rubrique « Recrutement & Handicap » du site du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la formation professionnelle et du Dialogue social (cliquer ici).

L’importance de Mobile en Ville dans les actions pour le handicap et l’accessibilité

Au fur et mesure des années, Mobile en Ville a développé ses actions de sensibilisation aux handicaps grâce entre autres aux connaissances, aux compétences, à l’expérience et l’histoire de vie des bénévoles.

Photos sensibilisations Mobile en Ville

Nous permettons aux entreprises de répondre à l’obligation d’emploi de 6% de travailleurs en situation de handicap via ces sensibilisations mais pas uniquement.

Sensibiliser, c’est aussi:

  • Montrer une bonne image, son engagement social.
    => Pour les entreprises: remporter plus d’appels d’offres notamment.
    => Conquérir davantage de potentiels futurs employés.
  • Lutter contre les idées reçues, les clichés, les discriminations.
  • Informer sur le handicap
    => Enrichir ses  connaissance et son savoir-faire sur le sujet.
    => Pour le public: sensibiliser un public large (agents, enfants, parents, professeurs, etc.)
  • Proposer aux personnes en situation de handicap de s’exprimer (notamment pour lever des tabous) et d’échanger avec autrui.
    => Favoriser le bien-être de tous.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de nos sensibilisations au lien suivant:

A l’heure où il est de plus en plus difficile d’obtenir des subventions,  nos sensibilisations sont payantes dans l’objectif de continuer de faire fonctionner notre association et de développer des actions de vivre ensemble (défis sportifs, etc.).

Merci à toutes les entreprises et collectivités qui ont tenté l’expérience de la sensibilisation avec nous , nous permettant au-delà du handicap d’échanger avec un public toujours curieux et ouvert.